Actualités


Enquête INSEE

L'INSEE effectue depuis de nombreuses années sur toute l'année une importante enquête sur l'emploi, le chômage et l'inactivité.

 L'INSEE

 

L'INSEE effectue depuis de nombreuses années sur toute l'année une importante enquête sur l'emploi, le chômage et l'inactivité.

 

Cette enquête permet de déterminer combien de personnes ont un emploi, sont au chômage ou ne travaillent pas (étudiants, retraités...). 

Mettant en oeuvre des critères définis par le Bureau International du Travail, elle est la seule source permettant des comparaisons internationales.

Elle fournit également des données originales sur les professions, l'activité des femmes ou des jeunes, les conditions d'emploi ou de formation continue.

 

À cet effet, tous les trimestres, 73 000 logements, tirés au hasard sur l'ensemble du territoire, sont interrogés.

Ils sont enquêtés six trimestres consécutifs : les premières et dernières enquêtes se feront par la visite au domicile des enquêtés, les enquêtes intermédiaires par téléphone. 

La participation à cette enquête est fondamentales, car elle détermine la qualité des résultats.

 

Périodes d'enquête dans votre commune : 

 

Du 2 mars au 17 mars 2020

Du 1er juin au 17 juin 2020

Du 31 août au 15 septembre 2020


Référendum d'initiative partagée

Vous avez la possibilité de déposer un soutien à une proposition de loi référendaire

 

La proposition de loi référendaire suivante est en cours de collecte de soutiens.

 

Vous pouvez consulter le contenu des propositions de loi référendaires en cliquant sur leur intitulé ou directement sélectionner les propositions de loi référendaire que vous souhaitez soutenir en cochant la(les) case(s)

sous l’intitulé« Je soutiens » et cliquer sur "Suivant"


Proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l'exploitation des aérodromes de Paris

 

cliquez sur ce lien pour accéder au référendum


 

 


Plan grand froid

Plan Grand froid : Quelles sont les conditions de mise en œuvre ?

Jusqu’en janvier 2008, le plan grand froid et/ou très grand froid était déclenché au niveau national.

Aujourd’hui il est désormais envisagé au niveau départemental, par les préfectures. Les seuils de déclenchement ont, par la même occasion, disparu. Maintenant, le plan grand froids et/ou très grand froid est déclenché lorsqu’il y a présence d’un épisode de temps froid caractérisé par sa persistance, son intensité et son étendue géographique. L’épisode doit durer au moins 2 jours avec des températures atteignant les valeurs nettement inférieures à la normale saisonnières à la région concernée.
Le guide nationale grand froid définit les actions à mettre en œuvre aux niveaux local et national pour détecter, prévenir et limiter les effets sanitaires et sociaux liés aux températures hivernales, en portant une attention particulière aux populations vulnérables.


Il existe 3 niveau de vigilance « Grand Froid ». Ils sont établis par météo France à partir des températures ressenties :


JAUNE                          ORANGE                                 ROUGE
Temps froid                    Grand froid                               Froid extrême
(0 à -5 °C la nuit)            (-5 °C à -10 °C la nuit)               (-10 °C en journée)
 

Ce dispositif a pour objectif de limiter la surmortalité saisonnière, en grande partie liées aux épidémies de maladie infectieuses, notamment respiratoire. Prévenir les pathologies cardio-vasculaires, liés aux grand froid en particulier les maladies coronariennes et les accidents vasculaires cérébraux et de protéger les populations les plus vulnérables.


QUELS SONT LES RISQUES LIÉS AU GRAND FROID ?
Le grand froid diminue, souvent insidieusement, les capacités de résistance de l’organisme. Comme la canicule, le grand froid peut tuer indirectement en aggravant des pathologies déjà présentes. Les personnes en bonne santé peuvent également éprouver les conséquences du froid, notamment celles qui exercent un métier en extérieur. Les périodes de grand froid et de très grand froid peuvent être également à l’origine d’autres phénomènes météorologiques aux effets dangereux.


QUELLES SONT LES PERSONNES A RISQUE ?

• Les personnes âgées : la diminution de la perception du froid, de la performance de la réponse vasculaire, l’altération des vaisseaux, la diminution de la masse musculaire rendent les personnes âgées vulnérables au froid. Plus encore, les personnes âgées ayant des troubles cardiaques, une insuffisance respiratoire, une difficulté à faire face aux activités de la vie quotidienne ou souffrant de maladie d’Alzheimer ou apparentées sont à risque.
• Les nouveau-nés et les nourrissons : leur capacité d’adaptation aux changements de températures n’est pas encore aussi performante que celle d’un enfant ou d’un adulte pour lutter contre le froid. De plus, les petits n’ont pas une activité physique spontanée suffisante pour se réchauffer et ne peuvent pas signaler qu’ils ont froid.
• Les personnes à mobilité réduite, les personnes en situation de grande précarité, les personnes non conscientes du danger.
• Les personnes souffrant de certaines maladies chroniques telles que : insuffisance cardiaque, angine de poitrine, insuffisance respiratoire, asthme, diabète, troubles neurologiques.
• Les sportifs.
 

QUELQUES CONSEILS EN CAS DE GRAND FROID

FORMULAIRE D'INSCRIPTION

téléchargez le formulaire d'inscription au plan grand froid

 

 



www.groupehlc.com